LA FELLATION, DU MEILLEUR AU PIRE

Toutes les personnes qui vivent dans tous les pays du monde ont besoin à un moment donné de passer de bons moments, soit seules soit en famille. Vu le stress et les difficultés qu’elles doivent braver tous les jours, c’est le moins qu’elles puissent faire afin de ne pas perdre les pédales. Parmi ces innombrables moyens de se déstresser, figure une partie de jambe en l’air. Contrairement à certaines personnes qui choisissent d’aller regarder un bon film au cinéma ou d’aller danser dans un club avec les amis, d’autres préfèrent plus que tout au monde vivre des moments de plaisir sexuel avec leur partenaire. Au cours de ses moments, plusieurs figures sont passées au peigne fin. Cependant, elles ne sont pas toutes sans risques. Au nombre d’elles on peut noter la fellation. Mais qu’est-ce qu’elle peut avoir d’aussi dangereux va-t-on se demander.

DIFFICILE DE CROIRE A UNE MORT PAREILLE

Déjà il faut signaler que la fellation est une pratique sexuelle qui consiste à tenir avec délicatesse le sexe de l’homme puis l’amener à la bouche afin d’effectuer un mouvement de succion allant du gland jusqu’à la verge. Ainsi défini, l’on serait à mille lieues d’imaginer qu’elle peut se transformer en une arme fatale pour ce dernier. Pourtant l’humanité a connu bien de cas de décès où les victimes étaient censées prendre du plaisir, mais qui se sont retrouvés en fin de compte à la morgue. Ce qui est encore davantage étrange est que ces individus morts bêtement ne sont pas des personnages des moindres dans le monde. Nous allons vous en citer quelques-uns.

LA FELLATION SUR UN HOMME A SANTÉ FRAGILE

Celui-ci répond au nom de Faure Félix ; une autorité de son rang qui s’est fait tuer après une bonne fellation par sa maîtresse. En effet, Félix fut un chef de l’État de la France dans les années 1800. Comme la plupart des hommes de pouvoir, il a décidé d’user de sa position pour conquérir le cœur d’une femme mariée dénommée Marguerite. Ne disposant plus de ses vingt ans pour tenir le coup, il n’hésita pas à consommer des produits pour retrouver ses sensations. Ce qu’il fit ce jour-là. Mais malheureusement pour lui, quand sa partenaire de l’instant le suça pour le fait jouir. C’est la mort qui s’en est suivi. Plus tard les médecins ont déclaré que la fellation qui lui a été faite en serait la cause de son décès. Comme quoi, la fellation n’est pas une pratique indiquée pour tous les hommes de tous âges.

CONSOMMER TOUJOURS AVEC MODERATION

L’abus de toute chose nuit dans tous les cas. C’est bien ce qu’apprit le chef de guerre appelé Attila qui après avoir marié plus d’une centaine de femmes pour son propre plaisir, prit la décision d’en épouser une nouvelle. C’est à croire qu’elles sont des trophées qu’il accroche à son tableau de chasse. Mais ce fut la dernière pour lui car c’est au cours de cette nuit de noces, sa nuit de noces, qu’il trépassa. Beaucoup avaient cru que c’était la faute à Idilco la jeune mariée. Mais les examens médicaux finiront par dévoiler plus tard que sa mort fut causée par le degré d’extase qu’il avait atteint pendant que sa nouvelle coqueluche le suçait.

LA FELLATION PEUT CAUSER DES CHUTES

Il est clair que le plaisir sexuel ne connait pas de différence entre une autorité et un citoyen lambda. Quand il vous emporte, vous perdez apparemment tous vos bons sens. Pourtant une autorité a le devoir de faire énormément attention à sa personne que tout autre individu d’un pays. Malheureusement Bill Clinton en a fait les frais au cours de son mandat de président des États-Unis d’Amérique. Il n’a pas pu résister au charme de Monica Lewinsky. Une femme qui fut l’une de ses nombreuses collaboratrices avec qui il n’a pas tardé à entretenir une relation intime avec elle. Heureusement pour lui il n’en est pas mort, mais le pot au rose fut découvert, entachant tout son mandat.

Somme toute, on retiendra que se faire sucer sa bite peut se révéler très dangereux plus tard. Soit la mort peut passer par là pour des raisons citées plus haut, soit vous pouvez être déchu de votre position si vous ne prenez garde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *